Sélectionner une page

Au départ, je dois avouer que j’avais la très ferme intention de tenter d’emblée une expérience très unique, à défaut d’être très extrême. Au départ, donc, je voulais courir ces 6 jours sur tapis de course… dans ma cave, et m’offrir une expérience sensorielle absolue, dans un monde clos et retiré, comme une retraite volée au temps.

Très vite j’ai compris qu’il me restait encore trop à apprendre et que j’avais besoin d’emmener avec moi certaines personnes, certains intervenants, et donc de mettre en place une organisation un peu plus poussée pour ce troisième 6 jours tapis. Et donc, voilà tous les détails, ou presque, sans que rien ne soit figé, bien sûr.

[justified_image_grid]

Le projet

Un 6 jours sur tapis (le vrai projet, c’est deux ou trois 6 jours par an pendant plusieurs années, jusqu’à plafonnement des performances et de l’intérêt des études)

Date

Du 26 mai au 1[miscellaneous type= »superscript »]er[/miscellaneous] juin 2014

Lieu

29 boulevard Henri IV, à Paris, près de la place de la Bastille. Il s’agit des locaux parisiens du laboratoire Holiste, aussi appelé « Atelier de l’oxygénation naturelle et du mouvement excentrique ».

Objectif kilométrique

600 km. Je vais dire que c’est volontairement bas, même si en réalité je n’ai jamais atteint cette distance sur 6 jours. C’est bas parce que cette fois je ne pars pas avec l’idée de faire 800 km, et ça devrait tout changer. Donc, hors de question de faire 50 m de plus, ce serait un échec. Ces 600 km doivent servir à m’étalonner, à me mettre dans la tête une perception positive et gagnante des 6 jours. C’est une marque modeste, les meilleurs mondiaux de ces dernières années se situant entre 850 et 900 km, tandis que le record absolu d’un certain Yiannis Kouros culmine très haut à 1036 km. Je cours ce premier 6 jours comme une apnée d’acclimatation, une descente semi abyssale qui me préparera à la suite, ou qui au contraire me convaincra de me mettre au tricot.

Objectif scientifique

Sur le long terme, il s’agit pour moi d’exprimer mon potentiel maximum sur ce format de 6 jours sur tapis. Pour cette première édition de 2014, simplement prouver qu’il est possible d’enchaîner 6 jours à 100 km/jour en moyenne avec un impact global positif sur la santé. Avec l’aide d’Holiste, et notamment de Béatrice Mercier, docteur en biologie et scientifique attitrée du laboratoire, je vais tenter de mettre en place des bonnes pratiques adaptables par tous sur la gestion de la fatigue, de l’alimentation, de la douleur, de la foulée, du sommeil, du stress, etc. Bref, un vrai rat de laboratoire.

Expérimentations

– D’abord, ma quête de toujours : la recherche de la foulée perpétuelle. Beaucoup d’hypothèses déjà émises durant de longues années de pratique. Maintenant il faut passer par une étape de rationalisation. Tout déconstruire, puis reconstruire en cherchant la perfection.

– Suite des études sur l’oxygénation via le Bol d’air Jacquier avec relevé de données durant toute la période d’entraînement.

Sommeil : pas encore essentiel pour le 6 jours de mai 2014, le sommeil va vite devenir central. Il faut donc que je défriche un maximum de choses dès maintenant.

Dispositif

Un seul coureur

Site internet de suivi : www.6d-addict.fr et plus quotidiennement sur Facebook. Le but : partager, échanger, donner, recevoir.

– Un Bol d’air Jacquier pro, type « Aéro », pour améliorer naturellement mon oxygénation.

– Utilisation d’Evolis et de l’AT310 pour musculation et étirements excentriques.

Tapis de course : entraînement sur un Nordictrack PF 910 (celui de mon deuxième 6 jours sur tapis). Icon me fournira deux ou trois tapis pour l’épreuve elle-même : le tapis principal, un tapis de secours, et éventuellement un tapis pour ceux qui voudraient s’initier à l’ultra sur tapis et faire « un bout de chemin » avec moi.

Chaussures : Il s’agit de chaussures Altra « zero drop » que je dois apprendre à maîtriser mais avec lesquelles j’ai de très bonnes sensations (voir les premiers essais ici).

– Garmin F910 pour le relevé de données d’entraînement, mais aussi Balance Tanita BC-1000 pour données de poids, masse grasse, et pas mal d’autres petites choses…

– Et puis quelques autres petites choses comme l’utilisation d’un TRX, de divers outils de musculation, ainsi qu’une bonne nourriture…

 

Suis-moi

Philippe Billard

C'est là que je parle un peu de moi ? Pour la biographie, d'abord... Je cours des ultras depuis 2000, un bug sans doute, et j'ai dépassé la distance du marathon une bonne centaine de fois. Trail, route, piste, tapis, j'aime tout, sans concession, même si j'ai jeté mon dévolu depuis 2011 sur les 6 jours tapis (de course). Vous verrez, j'en parle beaucoup. J'ai aussi créé un magazine en 2003, et une belle communauté, Ultrafondus. Ça a duré une petite dizaine d'années, il en reste quelques traces sur le web. Pour en savoir plus, lisez, regardez, échangez. J'ai des trucs à vous dire sur des tas de sujets passionnants, et j'ai surtout beaucoup à apprendre de vous.
Suis-moi

Les derniers articles par Philippe Billard (tout voir)

Pin It on Pinterest

Share This